Poupée : Un jouet pour fille ?

Poupée : Un jouet pour fille ?

Alors qu’il avait un an et demi, mon fils a reçu, dans son calendrier de l’avent de Noël 2018, une petite poupée rose.

Je voulais savoir, avant d’investir vraiment, quand il serait près (peut-être jamais d’ailleurs !) pour avoir une vraie poupée.

Mais alors pourquoi une poupée alors que c’est un garçon ?

Et pourquoi rose ?

À la maison, nous n’avons que des jeux « mixtes », non genrés. Nous avons décidé que, quel que soit le sexe de nos enfants, le choix de leurs jouets ne se ferait pas en fonction de ça. Il se ferait en fonction des matériaux et surtout des besoins et des envies de nos enfants.

Nous avons pour le moment un garçon. Nous aurons peut-être d’autres enfants et ils seront tous contents de trouver des jeux qui ne sont réservés à personne en particulier.

Les voitures ont leur place à la maison, tout autant que les poupées. Les enfants peuvent s’intéresser à ce qu’ils souhaitent, suivant leur caractère, leurs envies et leurs intérêts, leurs apprentissages, leurs besoins d’imitation… Ce n’est pas à nous de décider que tel ou tel jouet n’est pas pour eux, car ça ne correspond pas à ce que la norme sociale a décidé à ce moment-là (car oui ce sont bien des modes suivant les lieux et les époques). Ils doivent pouvoir avoir accès en toute liberté à des jeux pour tous.

Je savais grâce à la nounou chez qui il allait qu’il adore les jouets qui roulent. Donc pas de doute sur les voitures. Il a eu à son anniversaire des 2 ans un camion qui transporte des voitures. Et effectivement, il s’en sert énormément !

En revanche, il ne semble pas tellement attiré par les poupées en tous genres. Il y a pourtant accès à plusieurs endroits (amis, ludothèque…).

Juste avant ce Noël, j’avais croisé la route de cette petite poupée, de la marque Kaloo, je me suis dit que ce serait une bonne idée à mettre dans son calendrier de l’avent (qui ne comporte aucun aliment) pour pouvoir tester son attirance ou non envers ce style de jouet.

Il a maintenant 2 ans passés. Il y a des jours où il ne la quitte pas, mais la plupart du temps elle reste de côté. Donc pas d’achat de vraie poupée en vue, celle-ci semble largement suffisante. On verra plus tard si besoin ! Il semble la mettre au même niveau que son dromadaire en peluche : un super jouet, mais pas de là à le trainer partout non plus. Contrairement à la draisienne qui doit nous suivre dans la voiture, où que l’on aille, même si on ne pourra pas s’en servir là où l’on va…

Et donc elle est rose… Ce n’est pas un choix particulier de ma part, je n’aime pas vraiment cette couleur. En fait, je voulais une poupée de bonne qualité et entièrement souple, sans plastique, sans biberon ou tétine… Cette collection correspond à mes attentes. Mais elles ont toutes du rose (sur celles croisées en magasin en tout cas) !

Et oui, c’est encore difficile de trouver des poupées qui ne sont pas dans le genré féminin, avec sa couleur fétiche… Comme beaucoup d’autres jouets d’ailleurs ! Il y a du mieux ces dernières années (notamment sur les cuisines et jeux de ménage), mais quand on entre dans un rayon poupées, on fait encore une overdose de cette couleur.

Je rêve de pouvoir lui trouver (s’il en éprouve le besoin plus tard) une poupée en forme de « garçon », avec des cheveux roux, un corps et une tête souples, en tissu, avec des vêtements que l’on peut enlever et remettre facilement. Un personnage qui lui ressemble, auquel il peut s’identifier, se confier… Il en existe une chez Wesco, mais elle incarne « la colère », cela ne me convient pas.

Si vous avez des pistes, n’hésitez pas à les partager ! J’y penserais surtout s’il l’on fait un deuxième enfant, car un besoin d’imitation naitra peut-être et j’aimerais savoir quoi prendre à ce moment-là.

Et chez vous, les jouets de la maison sont-ils mixtes ? Vos enfants sont attirés par quoi ?

Laisser un commentaire