Tour d’observation ou d’apprentissage

Tour d’observation ou d’apprentissage

Une tour d’observation : Qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Comme son nom l’indique c’est une tour. Le plus souvent en bois, elle est adaptée à la taille des enfants afin qu’ils puissent, en toute sécurité, être plus haut pour pouvoir observer ce qui les entoure !

Ça permet de leur ouvrir un nouveau champ de vision et d’exercer leur motricité globale pour réussir à monter dessus. Le grand avantage que moi j’y vois c’est aussi de pouvoir leur proposer de nouvelles activités à partager avec eux, comme faire la cuisine !

Tour d'observation

Quel est l’intérêt d’en avoir une à la maison ?

Ils peuvent observer ce que l’on fait, ou participer directement. Ça aide leur autonomie et satisfait en partie leur curiosité pour le monde qui les entoure. Pour l’estime de soi, on est gagnant aussi, car l’enfant va faire les choses lui-même et en tirer de la fierté. Il va aussi se sentir important dans la famille, avec une vraie place au sein de celle-ci, étant donné qu’il n’est pas mis à l’écart. Participer à la préparation des repas, par exemple, est un moment de complicité, de partage et d’apprentissage. Il pourra apprendre de nouveaux gestes (verser, mélanger, peser, casser des œufs…), de nouveaux mots, découvrir de nouvelles saveurs en goûtant les aliments, mieux appréhender les notions de chaud/froid, mouillé/sec, cru/cuit…

Notre fils y reste aussi beaucoup de temps pour regarder simplement par la fenêtre. Il est très curieux de ce qu’il se passe dehors et demande beaucoup de vocabulaire sur ce qu’il y a dans la rue ou dans notre cour. Il s’est trouvé une passion pour les trains (qui circulent au bout du jardin). Je lui montre aussi ce qui est lié aux saisons (aujourd’hui quel temps fait-il ? Il pleut. La pluie c’est de l’eau, quand elle tombe le sol est mouillé…). Les animaux l’intéressent aussi beaucoup (les oiseaux, les insectes qui peuvent se réfugier dans les haies ou qui viennent nous voir à la fenêtre…). Il sait maintenant reconnaître au bruit si c’est une voiture qui va arriver dans notre champ de vision, ou un camion, une moto…

Il se sert aussi de la tour pour d’autres découvertes ou apprentissages :

  • Atteindre les interrupteurs
  • Explorer le dessus des meubles
  • Pouvoir caresser le chat, planqué en hauteur
  • Se servir tout seuls en fruits secs (mis dans le placard)
  • Faire des exercices de contorsions en passant sous la plateforme
  • Créer un parcours de motricité
  • Et bien d’autres choses encore que j’ai pu oublier

Il n’est pas non plus le seul à s’en servir d’ailleurs ! Notre chat adore y monter et y faire ses griffes. Regarder par la fenêtre est pour lui aussi une grande activité, tout comme y dormir perché au soleil.

Et je m’en sers moi aussi pour atteindre la sécurité enfant mise en haut de la fenêtre, ou pour prendre des affaires dans les placards très hauts de la cuisine…

Tour d'observation
Tour d'observation

Et les inconvénients ?

Il n’y a évidemment pas que des avantages vous vous en doutez… Je fais par exemple régulièrement la vaisselle dans la pénombre, car il aime jouer avec les interrupteurs… Il faut aussi faire très attention aux nouvelles choses accessibles et dangereuses pour lui : fenêtres, four, plaques de cuisson, placards pour produits de ménage ou de médicaments… Ou encore les bibelots mis en hauteur qui deviennent intéressants !

Autre point de vigilance : elle peut basculer si l’enfant se penche trop. Et certains enfants (comme le nôtre) veulent absolument monter sur le dessus de la tour. Dans ce cas, nous enlevons la tour et lui proposons autre chose (l’emmener sur une aire de jeux par exemple) pour satisfaire son envie de bouger et de grimper, mais en sécurité.

Réalisation faite-maison :

Nous avons fait notre tour d’observation vers le premier anniversaire de notre fils. Elle coûte plutôt cher à l’achat et nous avons préféré la réaliser nous-mêmes avec du bois de palettes pour ne pas nous ruiner. De plus, la satisfaction de l’avoir faite par nous-mêmes est nettement mieux pour l’estime de soi !

Nous avons récupéré des palettes gratuitement par le biais de magasins.

Il faut plusieurs palettes pour pouvoir trier le bon et le mauvais bois, avoir des longueurs différentes et surtout en avoir assez (parfois, il y a de la casse quand on démonte ou lors du montage).

Il faut les désosser pour récupérer chaque latte et enlever les clous, c’est la partie la plus difficile. Ensuite, chaque morceau de bois sera poncé.

Une fois cette étape-là terminée, il faudra faire un plan (au moins approximatif) pour savoir ce que vous allez faire et les morceaux que vous allez utiliser. Nous n’avons pas de plan à vous montrer, car le nôtre a changé régulièrement et n’est pas forcément idéal avec le recul.

Pour le montage, nous avons utilisé des vis et non des clous, car ça permet de les retirer facilement si besoin (pour changer juste une latte par exemple).

 Nous n’avons pas protégé le bois, car c’était surtout un essai à la base. Je vous conseille de le faire tout de même. La nôtre a déjà reçu de nombreux aliments liquides (ou non avec de la banane écrasée par exemple), et même de l’urine (l’apprentissage de la propreté…) ! Donc pour un nettoyage facilité, je pense que ce doit être mieux.

Tour d'observation

Bilan :

Nous sommes vraiment très contents de cette tour, le seul regret c’est de l’avoir fait si tard. Notre fils s’en sert énormément et ça lui a vraiment permis beaucoup plus d’activités et d’expériences. Donc je recommande vivement d’en avoir une à la maison !

Elle était un peu longue à réaliser, mais ça en valait la peine !

N’hésitez pas à nous montrer vos réalisations ou achats sur notre page Facebook.

Laisser un commentaire