Un(e) humain(e) de plus dans la famille alternative
Judoline

Un(e) humain(e) de plus dans la famille alternative

Nous allons bientôt accueillir un nouvel être humain dans la famille ! C’est une merveilleuse nouvelle pour nous.

Celle-ci se compose pour l’instant de 2 adultes (Alan et Anaïs), 1 enfant de bientôt 3 ans, un chien (Legolas) et un chat (Gandalf).

Il y a 4 mois et demi, nous avons appris que nous serons donc un ou une de plus, car je suis enceinte.

Cet enfant naitra au Canada, puisque nous venons de nous y installer. Et c’est un merveilleux endroit dans le monde pour naitre !

Je vous ferais sans doute des articles sur les suivis de grossesses, accouchements et autres sujets maternité, pour ceux qui seraient intéressés.

Pour le moment, à cause du déménagement, mes derniers suivis se sont faits en France.

Allaitement :

En France, il peut être parfois difficile de faire le choix d’allaiter, car la connaissance sur l’allaitement s’est beaucoup perdue et beaucoup de mythes circulent dessus. Notre fils, qui aura bientôt 3 ans est toujours allaité, mais ce n’est pas sans peine malgré que j’aie un allaitement plutôt facile par rapport à d’autres mamans. Entre réflexions, méconnaissance des gens ou des médecins, voire réactions de dégouts, ce n’est pas toujours simple de ne pas douter…

Il faut souvent savoir s’entourer des bonnes personnes pour ne pas courir droit vers la confusion, s’informer au maximum et être sûr de soi et des capacités fabuleuses de notre corps.

Notre enfant à naitre, vous l’aurez compris, sera donc allaite. Quand bien même j’aurais des difficultés, la question ne se pose pas.

Nous verrons comment cela se passera ici. L’allaitement y est en tout cas bien vu et bien accueilli. De nombreux magasins ou lieux publics fermés mettent des autocollants sur les portes comme quoi les mamans allaitantes sont les bienvenues. Quand j’allaite notre fils, je n’ai eu que de belles réactions (et ce n’est pourtant plus un nourrisson) pour l’instant.

Bienveillance :

Ici, les enfants sont dans l’ensemble respectés, écoutés et traités avec beaucoup de bienveillance.

J’ai encore beaucoup de chemin à faire sur cette voie, car malgré toute ma volonté pour m’instruire et m’améliorer. Ce que j’ai pu voir et apprendre en France depuis des années est très en dessous de ce qui se pratique naturellement ici.

J’ai hâte de faire des ateliers divers et d’être en contact avec d’autres mamans et enfants pour me montrer l’exemple, m’apaiser, me faire lâcher prise sur des choses encore compliquées pour moi. Je ne demande que ça, de m’améliorer, de me remettre en question, de progresser vers plus de bienveillance et de confiance en mes enfants.

Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve et combien de temps nous resteront ici. Mais avoir un nouveau-né dans ce pays sera source d’apprentissages et de progressions personnelles.

Au fait, vos enfants sont-ils nés dans un pays différent du vôtre ?

Avez-vous des enfants nés dans divers lieux du monde ?

Comment cela s’est-il passé ?

Et si ce n’est pas le cas, avez-vous rêvé d’accoucher dans d’autres contrées ou cultures ?

Pour les curieux et curieuses : la photo d’illustration de l’article montre mon sling de marque Judoline. La couleur est Topaze. C’est une amie qui m’est chère qui me l’a offerte pour la naissance de notre premier enfant. C’est une écharpe vraiment top, que j’adore et que j’ai hâte de pouvoir ressortir !!!

S’il y en a bien une que je ne vendrais jamais, c’est bien celle-là.

Et vous, votre coup de cœur en tant que porteuse, c’est quoi ?

Et pour celles qui auraient repéré le collier, il vient du magasin Metissé Perles, il me semble (sur Guérande, en France).

Laisser un commentaire